X-Men Origins: Wolverine

C’est malheureusement devenu une habitude les week-ends ; il fait gris et moche, à part vers dimanche à 18 h, où il y a un rayon de soleil qui vient percer la couche nuageuse.


Ce dimanche, j’en avais marre de me barber devant les niaiseries américaines de NRJ12, donc je suis allée au cinéma pour voir X-Men Origins : Wolverine. Le bilan est plutôt positif, car je trouve que l’histoire donne les explications sur certains points obscures du personnage, et prépare bien les événements des trois films. Hugh Jackman est toujours génial dans le rôle du héros solitaire aux rouflaquettes, flanqué d’un frérot (joué par Liev Schreiber) qui tient plus du loup enragé que de l’humain. La seule faiblesse du film à mon sens est que l’action est assez inégale, et qu’il y a des moments où le spectateur s’ennuie.


Les 15 premières minutes sont par exemple époustouflantes, avec un générique de début qui en raconte déjà long sur les deux louveteaux. S’en suit une mission en Afrique en compagnie de mutants tout aussi peu fréquentables, qui vaut son pesant de cacahuètes autant du point de vue des cascades, de l’action et de l’humour noir. Et après… cela retombe un peu, et il faut attendre le milieu du film pour pouvoir avoir sa ration d’explosions. La fin du film est tout de même riche en gravats en tout genre (Wolverine et son frère ne font pas dans la dentelle, c’est certain) et on a enfin l’explication sur l’amnésie du loup.


Au final, j’ai tout de même bien apprécié le film… et j’ai eu droit au rayon de soleil de fin de dimanche en sortant du cinéma.


Bon, le week-end prochain, je vais voir Star Treck. Ça va faire bizarre de voir Sylar avec les oreilles de Monsieur Spock. ^^

© Twentieth Century Fox France Galerie complète sur AlloCiné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>