J’ai la poisse ou quoi?

C’est que je commence à me demander après ce weekend.


Premier coup de poisse vendredi soir, avec la réception de la lettre de relance de mon syndic préféré, m’informant que le loyer du mois de juin ne leur est pas parvenu. Après un rapide tour sur le site de La Poste, je me suis aperçue qu’aucune information n’était disponible concernant mon envoi Recommandé avec Accusé de réception. Un comble !


Le lendemain, je me suis présentée au bureau de poste d’où j’avais fait l’envoi. L’accueil était frais, étant donné que les guichetiers, coincés entre les usagers bougons et les plaintes des usagers voulant retirer de l’argent alors qu’ils sont à sec, ne sont pas commodes en général. Après avoir un peu montré les dents, j’ai obtenu qu’un responsable s’occupe de mon cas. Provisoirement, car on était samedi, et ce gigantesque établissement qu’est la Poste était prête à sombrer dans l’inactivité du week-end. Réponse lundi, m’a-t’on dit.


Samedi-dimanche : les ascenseurs de l’immeuble sont tombés tour à tour en panne. Il en restait ½ sur 4 en service (1/2, car ce dernier est tombé en panne plusieurs fois le dimanche). Il m’a fallu donc descendre les seize étages à pied. Fort heureusement, je n’ai pas eu à remonter, car je suis tombée au moment où le demi-ascenseur fonctionnait (j’ai eu un peu de chance dans mon malheur, après tout).


Ce n’est peut être pas moi qui ai la poisse, après tout, mais cet immeuble qui porte malheur… C’est vrai que tout cloche depuis le jour où j’y ai mis les pieds !


Lundi : c’est confirmé, La Poste a perdu mon recommandé et a ouvert une réclamation. En attendant que l’on retrouve cette aiguille perdue dans la botte foin qu’est le courrier charrié par cet inc****tent établissement public, je suis allée faire un chèque à mon syndic.


Ah Paris ! Sa vie tranquille et reposante. Cette ville moderne où la qualité de vie est sans pareil, et où tous les services à la personne fonctionnent si merveilleusement bien.


Paris… Paris… I Love Paris!


Non, laissez tomber, je ne pense pas un traître mot de ce que je viens de dire. Mais qu’est-ce que je suis venu faire ici !? J’aurais mieux fais de rester à Lyon, tiens !


Grrrrr! >_<

10 Comments

on “J’ai la poisse ou quoi?
10 Comments on “J’ai la poisse ou quoi?
  1. Ou sinon, il y a la proche banlieue, où la vie est belle, la brise légère et les hommes souriants, et où les barbecues chantent sous le soleil doré :D

  2. ………..ben j’en sais rien, je m’en sers jamais vu qu’à chaque fois y’a trois heures de queue à mon bureau…….

    ……..mais les 3-4 fois où j’ai envoyé du courrier cette année, c’est arrivé à chaque fois ! 100% de réussite :D

  3. Profites en bien, la poisse postale, ça peut frapper à n’importe quel moment *peur*

    Boudiou, les ascenseurs sont immobilisés au moins jusqu’à mercredi. Les cages sont inondées, il faut les vider avant de remettre les ascenseurs en service!
    Mais comment cela peut arriver, des ascenseurs inondés! >_<

  4. Le coup des ascenseurs est quand meme extraordinaire! Je n’avais encore jamais entendu ca…ce serait pas la piscine qui s’ecoulerait dans la cage d’ascenseur? En tout cas, effectivment, ton immeuble te promet encore de belles aventures…. J’espere que tu n’est pas en dessous de la piscine…
    Bon courage

  5. Ça y est, j’ai appris le fin mot de l’histoire ce matin grâce à l’un des concierges.
    Ce n’est pas la piscine qui a fuit, mais les canalisations qui ont cédé dans la salle de bain de l’un des appartements du troisième étage. Ça c’est passé dans la nuit de samedi à dimanche. Il paraît que tous les locataires du troisième se sont retrouvés avec 10 centimètres d’eau chez eux! évidemment, cela a coulé dans les cages des ascenseurs desservant les étages entre le RDC et le 18ème. Il va falloir pomper toute l’eau et attendre que cela sèche avant de pouvoir faire les travaux. On est pas près de les réutiliser, je le crains!

    C’est la Tour Infernale cet immeuble! *peur*

  6. Kanaki mon payyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyys ou le solei chante.

    Bon t’inquite pour la poisse j’ai aussi dégusté mais j’ai gardé le sourire. Si la vie morne grise et pleine d aléas t’enerve il te reste la kanaki avec son hiver à 29 degres, ces independantistes, ces rues commercantes desert et le sourire des gens.

    Surtout que tous les problemes sont à 22 000 km.

    Ah oui j’oubliais défois, on a des touristes japonais et bientot des correens.

    Bon apres cette pub

    Courage, car là tu degustes severe.

  7. En fait, je crois que je commence à être blasée et je me dis que rien ne fonctionne correctement à Paris.

    Ceci dit, je risque d’être plus énervée que blasée s’il faut que je me tape la montée des 16 étages à pied.

    To be continued…

  8. Meg, a ce rythme la, je ne peux que te conseiller de demenager (facile a dire, I know).

    Parce que la ton immeuble les accumule quand meme…

  9. Oui, je sais… Je vais attendre un peu, et si cela ne se calme pas, je songerai à déménager. Maintenant que je suis une employée définitivement embauchée, j’ai droit à l’aide de ma boîte pour les recherches.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>