Que faire à Paris le week-end?

Et surtout, lorsqu’il pleut? Je dois dire qu’en ce vendredi, je m’interroge… Les deux derniers week-ends ont été organisés à l’emporte pièce, étant donné que le temps, pourri, n’était guère favorable à la promenade. Un petit coup d’œil à la météo me confirme que je vais encore devoir guetter dans le ciel les traces d’accalmie et sauter sur l’occasion de la moindre éclaircie si je veux visiter et surtout faire de la photo.


Il y a quinze jours, j’ai profité d’une éclaircie tardive le dimanche pour faire une première incursion au Bois de Vincennes, au Sud-Est de Paris. Je me suis rendue à la Porte Dorée et je me suis principalement promenée autour du Lac Daumesnil. Ce lac artificiel de 12 hectares date de 1865, lorsque le parc de Charenton fut rattaché à la promenade publique du Bois de Vincennes. Il a l’originalité d’être agrémenté par un temple grec au Nord, kitch à souhait ! La présence du temple bouddhiste tibétain de Kagyu-Dzong apporte également une note folklorique à l’ensemble.

Les berges Sud du Lac de Daumesnil sont plantées de magnifiques rosiers!

The roses of Vincennes

L’une des vues les plus célèbres du lac, avec le Temple Grec. Ou comment faire croire qu’il faisait beau avec Photoshop! ^^

Dausmenil Lake

L’ambiance était assez proche du Bois de Boulogne, sauf que comme il faisait frais, les gens n’étaient pas dévêtus. J’ai ensuite essayé de rallier le Château de Vincennes mais j’ai très vite abandonné car la distance est tout de même non négligeable ! Je me suis contentée des bois et sous-bois les plus proches, qui sont charmants et dépaysants.

Tout ce vert! Mais on se croirait au Japon!

Vincennes Woods Here comes the light!

Dimanche dernier, justement, j’avais l’intention de faire la promenade Château de Vincennes – Parc Floral – Lac des Minimes, ce qui impliquait d’arriver par la station Château de Vincennes de la ligne 1. Projet auquel j’ai renoncé car arrivée à Bastille, j’ai pu voir que le ciel était prêt à nous tomber sur la tête. Ma solution de replis a donc été de flâner le long du Port de Plaisance de Paris Arsenal, qui rejoint d’ailleurs la Seine non loin de Gare de Lyon. Un coin assez charmant avec tous ses bateaux et ses jardins de roses.

Une belle rose prise dans un square sympa, jouxtant Notre-Dame.

The rose of Notre-Dame

Finalement, le ciel ne m’est pas tombé sur la tête, donc j’ai continué le long des Quais de Seine jusqu’à l’Ile-Saint-Louis. Petite pause glace sorbet près de Notre-Dame avant de retrouver les quais de Seine et de poursuivre en direction de la Tour Eiffel. J’ai constaté d’ailleurs quelque chose qui est moins glamour que l’image que l’on donne à ces fameux quais : cela sent l’urine. Une vraie infection même par endroit ! Et d’après ce que j’ai vu au cours de la promenade, il n’y a pas que les sans-abris qui se soulagent sur les murs et pavés ! @_@

Les heures sombres du Pont Alexandre III…

Paris - Pont Alexandre III

J’ai rejoins la Tour Eiffel vers les 18 heures, après trois heures de marche. Ce n’est pas l’endroit de Paris que je préfère (trop de touristes !) mais cela m’a fait plaisir de revoir cette bonne vieille tour et d’essayer de relever le défi de la faire rentrer sur une photo.

Je me sens toute petite, là…

Eiffel Tower

Et donc, ce week-end, vais-je pouvoir me promener au Château de Vincennes ? Vais-je pouvoir faire un saut au Jardins de Bagatelle pour profiter des massifs de roses ? Ou vais-je être obligée une fois de plus de regarder la TV en attendant que la pluie s’arrête de tomber ? Me rabattre sur le dernier Indiana Jones ? Chercher un divan dans les boutiques du coin ? Me faire un musée? Squatter des amis?


Il reste aussi la visite des catacombes parisiennes! ^^ Mouillée pour mouillée…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>