U-bu-esque!

J’avais l’intention de poster sur le dimanche de randonnée à Cernay mais un événement imprévu m’en a empêchée durant ces deux derniers jours. Et oui, la malédiction pesant sur mon immeuble a encore frappé, lundi soir… Et une fois de plus, j’aurais voulu inventer un tel scénario, je n’y serais pas parvenue faute d’imagination. C’est U-BU-ESQUE!


Revenons sur les faits :


20h00. Je m’apprête tranquillement à faire la vaisselle du soir. Mais voilà, lorsque je tourne le robinet de la cuisine – qui d’habitude suinte, parce qu’il y a une fuite – pas de douce mélodie de l’eau dans le bac. Rien, nada, nothing. Rien qu’un sifflement d’appel d’air, suivi d’un immonde crachat à la couleur rouillée.


« Ça y est, il y a encore un problème avec ce p****n d’appart’! » je me dis avec colère. Ni une, ni deux, je descend les seize étages et constate qu’il y a déjà du monde à la loge du concierge. Celui-ci s’apprête à partir et nous assure que la société en charge de l’entretien du réseau hydraulique a dépêché des dépanneurs « qui feront tout pour rétablir les choses dans l’ordre dans les plus brefs délais ». N’empêche, ce n’est pas la joie dans l’ascenseur. « J’espère qu’on va pas passer la nuit sans eau, » murmure l’un de mes voisins.


22h30. Il n’y a toujours pas d’eau donc je décide de redescendre à la Loge pour recueillir des nouvelles fraîches (plus fraîches en tout cas que l’eau croupit dans mes assiettes >_< !). Dans l’ascenseur, tout le monde essaie d’évaluer l’étendu des dégâts ; les colonnes D, G, B sont touchées, de même que les étages 10 à 17. En bas, nous croisons les propriétaires qui sortent de la réunion avec le syndic de copropriété. Les faits brièvement exposés, certains s’amusent. « A rajouter sur la liste ! » fuse de quelque part de l’assemblée. Hum, la liste des problèmes, sans doute…


Le pompier qui garde la loge entre 20h du soir et 8h du matin et absent, mais il y a du bruit qui filtre des sous-sols. Il est certainement en train d’assister les techniciens de la société. Il faut les laisser faire. Remontée vers le 16ème étage inéluctable….


Minuit. Pas d’eau. Faut aller se coucher tout de même. Et puis, je ne suis pas la seule dans la mouise, après tout. C’est rassurant, la mouise collective !

2h30 du matin. Pas d’eau. « Ne me dites pas qu’il va me falloir aller au bureau sans me laver ! »


3h15 du matin. Pas d’eau. « Il est hors de question que j’aille au bureau sans me laver ! »


4h05 du matin. Toujours pas d’eau. « J’irai aux douches de la piscine ! »


4h30 du matin. Encore et toujours pas d’eau. « J’aurais intérêt à me pointer en avance ! Je ne vais pas être la seule à viser les douches ! ». Je me recouche, non sans avoir mis le réveil à 7h00 au lieu de 7h30.


4h55 du matin. P****n ! Toujours pas d’eau ! Mets le réveil à 6h30.


6h00 du matin. Non, non ! Pas d’eau ! T_T Et je ne peux pas dormir… je m’en vais surfer sur Internet.


7h15 du matin. Et bein bien sûr, toujours pas d’eau ! Je file au 29ème étage. La porte de l’ascenseur s’ouvre sur cinq autres naufragés de la Tour Super Montparnasse, en qui s’écrient en cœur : « Il n’y pas d’eau dans les douches ! » Effondrement de mes espoirs…


7h30. Nettoyage sommaire à l’eau de Vichy (ce que j’avais dans le frigidaire). Au prix de la bouteille, j’aurais aimé l’utiliser autrement…


8h00. Pas d’eau. Et c’est officiel : je déteste de nouveau mon appartement !


8h30. PAS D’EAU !!!! Et pas de nouvelles non plus. Je me décide à lever les voiles de cet endroit malsain et je descends dans l’ascenseur. J’y croise l’une des personnes vues à la piscine une heure auparavant ; la dame m’avoue qu’elle n’a pas résisté à un saut dans la piscine et a du se rincer à la Vittel.

Un homme nous rejoint quelques étages plus loin ; lui avoue avoir fait sa toilette à l’Evian. Entre le 10ème et le 16ème étage, la paranoïa s’installe ; et si l’eau ne revenait pas le soir même ? On serait obligé d’aller chercher des packs d’eau dans les supermarchés les plus proches. Ruptures de stock s’en suivraient, et il faudrait pousser plus loin pour l’acheter, son pack d’eau !


Ting ! Fort heureusement l’ascenseur s’arrête au rez-de-chaussée, mettant fin à ce saut dans la Quatrième Dimension.


8h32. Le pompier de garde, les yeux cernés de noir, nous explique que le technicien de la société en charge de l’épuration des conduites d’eau a oublié de rouvrir les vannes. La réouverture est prévue pour la journée… Pas la peine de cuisiner le pauvre homme, il est assez fatigué comme ça. En route pour mon boulot, je croise ma voisine du 16ème étage ; elle est furieuse que son écriteau intitulé « changeons de syndic de copropriété ! » ait été enlevée du tableau dans le hall d’entrée. Si elle fait une pétition, moi, je suis prête à signer.


Résultat des courses : à midi, je téléphone. J’apprends alors que le « problème » a été causé par une soudure « mal placée », qui a causé une dépressurisation dans les tuyaux d’eau, du 4ème au 28ème étage… Eh, bein ! Les gars, chapeaux ! Vous avez asséché d’un seul coup plus de 200 appartements !


Moralité : L’eau est une chose précieuse, à utiliser avec modération. On ne fait pas attention à sa présence lorsqu’elle court à volonté des robinets, et on se mord franchement les doigts lorsqu’elle disparait. J’ai fait l’expérience ce matin, en rationnant ma bouteille d’eau et en choisissant quels gestes de ma vie quotidienne en bénéficieraient. Et pourtant, ce n’était que du provisoire… vraiment malheureuses sont les personnes qui ne peuvent pas accéder à cette richesse naturelle et essentielle.


Honte à moi, je viens de comprendre que ce bien était. Un trésor à user avec modération et même respect.

8 Comments

on “U-bu-esque!
8 Comments on “U-bu-esque!
  1. Ohlàlà, ça ne donne pas envie d’habiter en appartement, ça !!! ^^;;;

    Moi, je serais toi, j’aurais bien dormi et fait l’impasse sur la douche… Ouais je sais, chuis un mec, et alors ? C’que c’est coquet quand même une femme :D

  2. Un pompier de garde ? C’est à partir de quel hauteur/nombre d’appartement que c’est obligatoire ? Ca coûte combien dans les charges ? ^^
    Et j’imagine que l’eau chaude est collective, non ? Car il y a toujours moyen de la récupérer à partir du chauffe-eau, en rusant un peu je te l’accorde. :p

    Sinon, j’espère que désormais tu gardes précieusement une bouteille de 5 litres d’eau dans ton chez-toi adoré… xD

  3. Oh, un Yeo! ^^

    Je ne sais pas si c’est obligatoire (il y a des chances, car l’un des gardiens m’a dit que le brevet de secouriste était obligatoire pour un si grand ensemble). Je pense que cela n’a pas grand chose à voir avec la hauteur, mais avec le nombre de logements.

    Sinon, pour les charges, il y en a pour 265 euros par mois. Je ne sais pas combien le gardiennage pompier représente.

  4. Comment, tu n’as pas le détail de tes charges ?! Change vite de syndic. ;p

    Oui, je passe de temps à autre. :)
    C’est l’avantage d’avoir plein d’onglets ouverts sur deux navigateurs. ^^

    J’ai fait une petite recherche. Apparemment, il s’agit bien de la hauteur, qui lorsqu’elle dépasse 50 mètres pour les immeubles d’habitations, fait intervenir une réglementation spécifique. Celle des IGH ou immeubles de grande hauteur.

  5. Quelle culture! Tu es dans la profession ou quoi?

    Bon, je vais demander le détail des charges au syndic. Comme d’habitude, ils vont mettre trois plombes à me répondre…

    Quant à changer de syndic, je voudrais bien, mais cela dépend surtout des propriétaires. Et ceux-ci ne semblent malheureusement pas être des foudres de guerre *sigh*

  6. Oui, oh, il ne faut rien exagérer. Ce sont surtout Google et Wikipedia qui méritent les fleurs.
    Sans eux, je serais à peu près aussi efficace que Superman après une indigestion de kryptonite. ^^;
    Je n’ai que le RIFAP comme brevet de secourisme, ça reste très basique.

    Arf’, oui c’est vrai que tu es locataire. Ca ne va pas être facile, et puis il va y avoir pas mal de monde à convaincre apparemment. ^^’
    Pour te donner une idée, j’ai le détails pour :
    l’eau, la location du compteur d’eau, le cable collectif, les frais pour la chaudière (étalés sur toute l’année, avec donc un budget prévionnel), la sortie des poubelles, les frais pour les jardiniers, etc…
    Je serais curieux de savoir à combien s’élèvent les frais pour la piscine. ^^

  7. Bien noté pour les détails des charges à demander.
    Mais bon, avant, il va falloir que je m’occupe des problèmes de tuyauterie avec le syndic.
    Je sens qu’il va y avoir un nouveau post croustillant à faire dans la catégorie “Coup de gueule”!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>