TV – Supernatural, Saison 3 (1)

Les saisons 1 et 2 de Supernatural m’ayant fait une grande impression, j’attendais avec impatience cette saison 3. Celle-ci reprend pile à la fin de la saison 2, et reste fidèle à son thème général : l’errance des deux frères Winchester dans l’Amérique profonde et leur traque des démons et des légendes urbaines. Avec un nouvel élément de poids : Dean Winchester n’a plus qu’un an à vivre…

Je m’attendais donc à ce que cette nouvelle saison soit surtout centrée sur la recherche d’une solution pour prolonger la vie de l’aîné des Winchester et annuler le pacte qu’il a noué avec le démon, mais cela ne semble pas le cas jusqu’à présent, où tout au moins dans les six premiers épisodes que j’ai visionnés. La menace planant sur Dean est bien-sûr évoquée, mais elle paraît totalement secondaire. Un trait du scénario qui aurait mérité d’être mieux exploité à mon sens, à moins que les scénaristes ne nous réservent une bonne accélération des événements façon saison 1 ou 2. La réponse est certainement dans les futurs épisodes (il n’y en a apparement que 13 cette saison, au lieu de 17… La grève des scénaristes aurait elle eu des conséquences sur cette série aussi ?).


Mais si, mais si… nous sommes du FBI. C’est juste que personne connaît notre service…

Voici un petit compte-rendu des épisodes 1 à 6 :

Episode 1 – “The Magnificent Seven” : Sam et Dean se retrouvent confrontés aux démons des sept péchés capitaux qui ont pris possession de l’enveloppe charnelle de locaux d’une petite ville. Un épisode un peu difficile à regarder, vu les cadavres qui y traînent avec en prime une scène que l’on espère ne pas trop voir au moment des soldes ^^ L’épisode introduit également une charmante blonde, Ruby, qui semble être un chasseur de démon.

Episode 2 – “The Kids are alright” : Sam et Dean se retrouve dans une ville où les charmes ravageurs de l’aîné des Winchester avaient déjà sévi huit années auparavant. Et où les enfants semblent éliminer sans pitié les pères pour mieux réduire en esclavage les mères. Dean mène l’enquête auprès d’une ex-conquête d’un week-end tandis que Sam se voit remettre par Ruby un message crypté concernant les amis de sa mère. Un épisode que je trouve assez drôle et que j’ai eu beaucoup de plaisir à regarder.

Episode 3 – “Bad luck at Black Rock”: l’épisode tourne autour de cette légende urbaine qu’est la patte de lapin, la superstition voulant que cet objet porte bonheur lorsqu’on l’a sur soit (mais la patte de lapin de l’épisode porte extrêmement malheur à ceux qui la perdent ^^). A noter l’apparition de Kubrick, un mercenaire chargé par Gordon Walker (apparu dans les derniers épisodes de la saison 2) de traquer et tuer Sam (Kubrick est joué par Michael Massee, un acteur ayant la fâcheuse tendance à jouer des rôles de méchants. Je me souviens surtout de Ira Gaines dans 24, saison 1).

Episode 4 – “Sin City”: les deux frères Winchester se retrouvent dans une petite ville de l’Ohio, dont la population a sombré dans l’alcool, la prostitution, l’adultère et d’autres pêchés. Pris à son propre piège avec un démon, Dean en apprend un peu plus sur le supposé destin de Sam. Un épisode calme avec moins d’effets spéciaux que d’habitude, se déroulant dans les décors ringards d’un hôtel de l’Amérique profonde. On sent la caricature et la critique sous-jacente…

Episode 5 – Bedtime Stories : Sam et Dean viennent enquêter à Mapple Spring, dans l’état de New-York, où d’étranges meurtres ont lieu. Une seule chose en commun : la présence d’une petite fille habillée façon Blanche-Neige sur les lieux au moment des crimes et des meurtres rappelant vaguement certains contes d’enfants. Un épisode auquel j’ai eu du mal à adhérer mais il est vrai, je ne suis pas très « Blanche-Neige et les Sept Nains », ni « Petit Chaperon-Rouge » pour ne citer qu’eux.

Episode 6 – Red Sky at morning: les frères Winchester se retrouvent dans une petite ville côtière (l’état n’est pas mentionné) où de mystérieuses noyades ont eu lieu. Point commun à tous ces cas : les victimes avaient vu un vaisseau fantôme avant de succomber. Cerise sur le gâteau : la mercenaire Bela est là avec une idée derrière la tête (et son accent anglais à couper au couteau). C’est très certainement l’épisode qui m’a le plus plu parmi les six, renouant avec le rythme des saisons précédentes.

Allez, il ne me reste plus qu’à passer aux épisodes suivants… Cela va m’en faire des séries à suivre o_0

4 Comments

on “TV – Supernatural, Saison 3 (1)
4 Comments on “TV – Supernatural, Saison 3 (1)
  1. comment as tu fait pour trouver la saison 2 de supernatural sur le net je n’y arrive pas pourrait tu m’aider car j’adore cette série merci d’avance

  2. Désolée pour cette réponse tardive, céline, mais il semble que M6 diffuse un nouvel épisode de la saison 2 tous les samedis soirs, vers les 22h30. ;-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>